#1 On fait le tri

Pour prendre soin de son linge de maison, on commence par faire un grand ménage de printemps : on le trie ! Parures de lit, linge de toilette, serviettes, torchons, nappes, on sort tout et on les trie en trois piles distinctes :
- ce que l’on garde : on a besoin de 3 ensembles de lit par chambre, 3 nappes, 3 torchons (un en place, un au lavage et un en cas de besoin), 3 drap de bain, 3 petites serviettes de toilettes, 3 serviettes de table par personne
- ce dont on se débarrasse : tout ce qui est troué, décoloré, élimé, abîmé, usé
- ce que l’on recycle : ces grands draps troués peuvent être découpés en torchons, ces serviettes de toilette décolorées peuvent servir à faire la poussière ou les carreaux, …

#2 On organise la maisonnée

C’est une étape indispensable. Avant même de penser à acheter un nouveau meuble de rangement ou même du linge de maison, il faut penser à l’organisation de la maison : qui s’occupe de prendre soin du linge, de changer les draps et les serviettes ? S’il s’agit d’une seule et même personne, alors on regroupe tout le linge de maison au même endroit. On oublie la grosse armoire normande et on opte pour des rangements de proximité : le linge de toilette dans la salle de bain, les draps dans les chambres, les torchons dans la cuisine. Si chacun est en charge de son propre linge, il serait plus judicieux de prévoir un espace de rangement dans chaque chambre.

#3 On opte pour des rangements fermés

Une fois le linge trié et le lieu de rangement défini, on passe à l’étape choix du meuble. La première règle est d’opter pour un rangement fermé et sec : stocké sur une étagère de la salle de bain, par exemple, le linge propre prend la poussière et se sali avant même d’avoir été utilisé. Sans parler de la décoloration due au soleil. On choisit donc un meuble à tiroirs, à portes ou même des boites étanches qui pourront être rangées sous le lit.

#4 On organise son meuble

Ce n’est pas fini : il faut ensuite réfléchir au rangement du linge de maison au sein du fameux meuble. On garde à proximité (sur le dessus du tiroir, dans la partie basse du placard) le linge dont on se sert le plus et on laisse en hauteur ou au fond du meuble celui qui nous sert de dépannage. À chaque changement de draps, de serviettes ou de torchons, tout est à portée de main !

#5 On range intelligemment les draps

Dernière astuce pour s’y retrouver entre les dessous de lit, les draps housse, les housses de couette, les taies d’oreiller et pour ne pas mélanger le linge pour les lits d’enfants, les lits une place et les lits doubles. Si vous avez des parures coordonnées, regroupez l’ensemble dans l’une des taies ou rangez le drap housse et les taies dans le pli central de la housse de couette. Si vous n’avez pas de parure de lit, faites des piles différenciées pour les taies d’oreiller et de traversin, pour les housses de couette, pour les draps et les couvertures, pour les draps housses. Plus simple pour attraper tout le nécessaire en un seul geste !