Conseil n°1 : On s’y met à 100%

Pour ne pas avoir à recommencer tous les trimestres, on s’y met à fond : on rassemble tous ses vêtements dans une seule et même pièce, aussi bien ceux d’été que ceux d’hiver. On n’oublie pas les chaussures, les sacs, les ceintures, les chapeaux… On pense même à la tenue de ski cachée tout en haut de la penderie ! On remonte les vêtements laissés à la cave, on ressort ceux mis sous housse, rien ne sera oublié. C’est le meilleur moyen pour avoir une vision d’ensemble de toutes vos possessions et décider ce que vous allez garder, donner ou jeter. L’action peut faire peur, mais on vous assure que c’est pour mieux ranger par la suite.

Conseil n°2 : On trie

Pour y voir plus clair, on classe ensuite ce grand foutoir par catégorie. On met d’un côté de la pièce tous les hauts : les pulls, gilets, chemises, blouses, t-shirts, tops, etc… On trie ensuite tous les bas : les pantalons, les jupes et les shorts. On met ensemble tout ce qui se suspend, du manteau à la veste, en passant par la robe et la combi. On fait une pile à part pour les vêtements dont on a besoin lors d’une occasion particulière : les maillots de bain, les tenues de ski, celles de sport. On sépare les collants, les chaussettes, les leggings des sous-vêtements. On fait une nouvelle pile avec tous ses sacs à main et on regroupe dans un coin les accessoires (écharpes, foulards, ceintures, bonnets, gants, etc). Enfin, on aligne par paire toutes les chaussures…

Conseil n° 3 : On garde ou on jette

On se pose calmement et on examine chaque vêtement par catégorie. Est-ce qu’il me plait toujours ? Est-ce qu’il me va toujours ? Ai-je des chances de le reporter un jour ? Si la réponse est oui, on garde. Si le vêtement est abîmé, troué, déformé, on prend un grand sac poubelle et on jette. S’il ne nous plaît plus, s’il ne convient plus à notre style, s’il ne va avec aucun autre vêtement, alors on donne. Si vous hésitez, demandez-vous depuis combien de temps vous ne l’avez pas porté : si la réponse est supérieure à 2 ans, peu de chance que vous le reportiez un jour. Mais il peut faire plaisir à quelqu’un !

Conseil n°4 : On plie

Une fois le tri effectué, il ne vous reste normalement plus que 30% de votre penderie. Il faut maintenant passer au pliage ! Vous pouvez aussi les pendre sur des cintres, mais vous perdrez de la place. Faites des piles bien nettes, par catégorie de vêtements, en séparant les couleurs foncées des couleurs claires : vous gagnerez du temps le matin au moment de vous habillez. Il existe des méthodes de pliage pour que chaque vêtement prenne le moins de place possible.

Conseil n°5 : On range

On vous conseille de bien garder une pile par catégorie de vêtements : les hauts avec les hauts, les sous-vêtements avec les sous-vêtements. Pour gagner de la place, on plie ses vêtements en simple rectangle que l’on range verticalement, sur chant dans des boites ou sur les étagères. Pour la partie penderie, on met les vêtements courts d’un côté et ceux plus longs de l’autre côté : vous gagnerez ainsi de la place sous les vêtements courts pour ajouter un petit meuble de rangement. Vous pouvez aussi placer dans des boîtes transparentes les chaussures que vous portez peu et les ranger en haut du dressing. La règle de base reste la visibilité et l’accessibilité !