Aiguilles, compensés, bobines : quels talons choisir ?

Les talons, on en rêve, on en achète, puis on les laisse au placard après une journée de souffrance absolue. Si vous les aviez bien choisis, vous pourriez continuer à en profiter en enchaînant même avec la soirée !

1/5Talons plats
quelle hauteur de talon choisir selon sa morphologie ?
iStock

Non ce n’est pas une plaisanterie, le talon plat existe bel et bien. Vous le trouverez sur certaines ballerines, mocassins et sandales pour éviter que la semelle ne frotte contre le sol. Moins d’1 cm de hauteur, il permet de gambader toute la journée sans craindre l’entorse ! Attention toutefois, marcher trop souvent à plat ne serait pas bon pour la voûte plantaire.

2/5Talons carrés
quelle hauteur de talon choisir selon sa morphologie ?
iStock

C’est la grande tendance de la saison ! Et ça tombe bien parce que ce sont aussi les talons les plus confortables et les plus pratiques. Très stables, ils assurent une démarche déterminée et féminine. Plus ou moins haut, c’est entre 4 et 5 cm que se situe la hauteur idéale pour bien maintenir le pied et ajuster la cambrure du dos. C’est aussi la bonne hauteur pour toutes celles qui débutent dans le port de talons. En plexiglas, en métal, en dentelle, le talon carré se met dans tous ses états pour nous plaire, bien qu’il ne convienne pas à toutes les morphologies : il risque d’alourdir la silhouette des jambes fines.

3/5Talons bobines
quelle hauteur de talon choisir selon sa morphologie ?
iStock

Évasés en haut et qui se raccourcissent en bas, on les appelle aussi des trotteurs car ils peuvent être portés toute la journée tout en restant stables et confortables. Seulement s’ils ne dépassent pas les 5 centimètres ! Moins répandus, ils apportent une touche d’originalité sur des chaussures qui pourraient être un peu trop classiques.

4/5Talons compensés
quelle hauteur de talon choisir selon sa morphologie ?
iStock

On les aime, nos talons compensés ! Si on les associe beaucoup à l’été avec la version espadrille, on en trouve aujourd’hui pour toute l’année : recouvert de paillettes, de franges, de liège, de corde, le talon compensé s’adapte à toutes les occasions et toutes les humeurs. Avec sa semelle de même largeur partout, les talons compensés sont très stables, il faut toutefois faire attention à ce que la cheville soit bien tenue sous peine d’entorse. Un peu « lourd » et massif, il ne convient pas à toutes les silhouettes : on les adopte si l’on a le mollet un peu fort pour affiner la jambe.

5/5Talons aiguilles
quelle hauteur de talon choisir selon sa morphologie ?
iStock

Considérés par certains comme le summum de la féminité, ce sont les talons les plus sexy et glamour. Ils sont réputés pour affiner la silhouette et garantir une démarche de mannequin. Mais aussi pour le manque de confort : parfaits pour un dîner en amoureux, une soirée très habillée, un mariage, ils sont plus difficiles à porter une journée entière. Avec des talons aussi fins, le poids du corps est concentré sur le devant de la chaussure et la stabilité n’est pas optimale. Sans compter la cambrure du pied qui peut provoquer de gros maux de dos. D’un point de vue morphologique, les talons aiguilles ne conviennent pas vraiment aux mollets forts dont ils soulignent l’épaisseur, mais plutôt aux jambes plus fines. À réserver uniquement aux initiées !