#1 On dégaine sa pince à épiler

Ce n’est pas la technique la plus rapide pour supprimer les bouloches sur votre pull, mais elle reste néanmoins très efficace, surtout en cas de bouloches naissantes. On endigue l’épidémie en les retirant une à une à la pince à épiler, d’un coup sec et précis pour ne pas abîmer les mailles. Attention à bien tirer sur les bouloches et non sur un fil, notamment sur les pulls à mailles serrées. Pour les perfectionnistes, on donne un petit coup de fer à repasser afin d’uniformiser le tout.

#2 On aiguise sa lame de rasoir

Rien de tel qu’un bon coup de rasoir pour se débarrasser des bouloches sur les pulls. Si des rasoirs spécialisés existent, on peut se contenter d’un rasoir électrique ou d’une tondeuse à cheveux. On le passe tout doucement sur la maille, toujours de haut en bas, pour ne pas l'endommager. Une astuce qui fonctionne aussi sur les manteaux d’hiver qui ont besoin d’une seconde vie.

#3 On s’arme d’une éponge

Mais pas n’importe quelle éponge : celle avec un côté vert qui gratte. On pose son pull bouloché sur une surface plane et on frotte délicatement avec l’éponge (neuve). Une technique idéale pour les pulls en cachemire !

#4 On s’équipe d’un peigne à poux

Il a l’avantage d’être doté de dents fines et très serrées. On passe le peigne sur tout le pull, de haut en bas et par bande, en tirant légèrement sur le pull pour qu’il reste bien tendu et que les dents du peigne ne se prennent pas dans les mailles.

#5 On sort son ruban adhésif

On coupe une bande de ruban adhésif (plus il est large, plus la manipulation sera rapide) et on applique le côté collant sur le pull au niveau des bouloches. On retire délicatement pour que ces dernières restent collées sur la partie adhésive. On change évidemment de bande dès qu’elle ne colle plus !

Et pour éviter l’apparition de bouloches sur mon pull ?

De manière préventive, on peut utiliser son congélateur pour retarder l’apparition de bouloches : on emballe son pull dans un sac de congélation et on le laisse une journée entière pour que le froid resserre les fibres textiles. On lave ensuite de préférence ses pulls à la main, à l’eau froide, avec une lessive laine ou shampoing. Et on essore doucement sans les tordre, en les épongeant dans une serviette et en les laissant sécher à plat.