S’habiller pour le ski : sur la tête

Tout le monde le sait : c’est par les extrémités que l’on se refroidit, le corps concentrant la chaleur autour des organes vitaux. Il faut donc bien se couvrir la tête. Le casque est essentiel pour des questions de sécurité, mais aussi pour se protéger du froid et de l’humidité : plus chaud qu’un bonnet, il en existe pour toutes les têtes, certains couvrent les oreilles, d’autres ont une visière ou un système d’aération… On pense aussi à se protéger les yeux, soleil et réverbération pouvant être fatal : larges lunettes avec une protection spéciale montagne ou masque, à vous de choisir. Enfin, on n’oublie pas la crème solaire de très haute protection (SPF 50+) !

S’habiller pour le ski : en haut

La règle d’or des skieurs pour ne pas avoir ni trop froid ni trop chaud : la superposition. On combine trois couches de vêtements : une première couche chaude et respirante – on opte pour des vêtements fins et moulants qui évacueront la transpiration. Une deuxième couche isolante : une polaire, une micro doudoune, un gilet sans manche. Une dernière couche qui protègera contre le froid, le vent et l’humidité, comme une veste de ski imperméable, une doudoune en Gore-Tex.

S’habiller pour le ski : aux mains

Évidemment, on ne skie pas les mains nues. Mais on ne choisit pas non plus n’importe quel gant. Car s’ils sont mouillés, on se refroidit 23 fois plus vite, l’eau conduisant le froid 23 fois plus vite que l’air. On laisse donc ses gants en laine ou en cachemire à la maison et on opte pour des gants isolants, de préférence avec une première couche de gant de soie.

S’habiller pour le ski : en bas

La combinaison de ski, c’est un peu old school ! On adopte aujourd’hui l’ensemble doudoune-pantalon, bien plus pratique et tellement plus stylé. Vous pouvez adopter le baggy noir, très sobre, mais attention à ne pas le prendre trop large : pour rester au chaud, on évite que l’air ne circule trop à la surface de la peau. Ce n’est pas pour autant qu’il faut skier en jean slim : à moins d’être sûr de ne jamais tomber, il n’y a rien de pire que passer la journée dans un jean mouillé et raidi par la neige !

S’habiller pour le ski : aux pieds

Sous les chaussures de ski, on enfile des chaussettes ou des collants chauds et doux, sans couture pour être à l’aise et éviter les ampoules le soir venu. Pour l’après-ski, on n’oublie pas sa paire de bottines en peau retournée, fourrée et imperméabilisée : confort et style sont une récompense bien méritée après une journée à dévaler les pentes enneigées !