Les différentes options de repassage

Il est important de choisir l’appareil de repassage qui vous correspond le mieux, en fonction de vos besoins, du type de linge à repasser et de vos habitudes.

- Le fer à sec : aussi appelé fer à repasser de voyage, ce type d’appareil fonctionne sans réservoir d’eau et donc sans possibilité de produire de la vapeur. C’est le plus ancien modèle, le plus rudimentaire mais aussi le moins cher. Il est simple et pratique d’utilisation, mais il convient à un repassage de linge peu froissé car il n’est pas très puissant (1000 watts).

- Le fer à repasser vapeur : il s’agit du fer traditionnel, le plus répandu dans les ménages. Il se branche à une prise de courant et libère de la vapeur. Il est plus performant que le modèle à sec grâce à sa puissance (entre 1400 et 2000 watts) et à son débit de vapeur. Il convient donc parfaitement pour les textiles épais.

- La centrale vapeur : ce modèle offre une qualité de repassage exceptionnelle grâce à son débit de vapeur qui produit 5 fois plus de vapeur qu’un fer traditionnel. Le repassage s’en trouve facilité : la vapeur pénètre en profondeur au cœur des fibres pour les hydrater et supprimer définitivement les plis les plus tenaces. Du coup, votre temps de repassage est divisé par deux !

- Le défroisseur : à la place d’un fer à repasser, on trouve un manche léger qui diffuse de la vapeur pour supprimer les plis sans abîmer ou brûler le textile. Idéal pour défroisser rapidement une chemise ou une petite robe !

 

Vigilance sur le débit vapeur

Comme les fibres textiles n’apprécient que moyennement la chaleur excessive, la vapeur est incontournable pour un repassage de qualité. Pour bien choisir son fer à repasser, on est donc vigilante quant au débit vapeur qu’offre le produit. Celui-ci est exprimé en grammes par minute : plus le débit est élevé, plus le fer libère de la vapeur. En hydratant les fibres, la vapeur les assouplit, les rendant plus douces et facilitant le repassage. Certains fers ou centrales vapeur sont dotés d’une fonction « pressing » qui permet d’envoyer un boost de vapeur pour éliminer les faux plis les plus tenaces, comme sur un jean.

 

Attention à la capacité du réservoir

Un réservoir d’eau d’un fer à repasser classique a une capacité de 200 ml. Cela signifie qu’il faudra le remplir assez souvent, surtout si vous utilisez beaucoup la vapeur. Un modèle ayant une capacité de 300 ml est bien plus pratique : il offre une autonomie de repassage de 30 minutes environ. Vous pouvez aussi opter pour un produit à réservoir séparé, il risque toutefois d’être plus lourd et donc moins maniable.

 

Zoom sur le système anticalcaire

Le calcaire est l’ennemi n°1 de votre fer à repasser ! Il diminue les performances de la vapeur, rend la semelle moins glissante et provoque des rejets brunâtres. Les fers à repasser classiques sont souvent équipés d’un système anticalcaire préventif, d’autres de tige anticalcaire ou de systèmes autonettoyants. Les centrales vapeur proposent des cartouches anticalcaires qui capturent le tartre ou de collecteur de tartre intégré à la cuve.