Le body, cet ovni de la sphère fashion

Le body était à l’origine un vêtement de sport, créé pour la pratique de la gymnastique. Ce n’est que dans les années 50 qu’il est porté comme un vêtement du quotidien grâce à la pin-up Bettie Page. Il ne connaît réellement ses premières heures de gloire dans les eighties, devenant même un emblème de la sexytude grâce à Flashdance et à cette fameuse scène de danse interprétée par Jennifer Beals. Aujourd’hui, le body est à mi-chemin entre le sous-vêtement et le top : il galbe, tient chaud et sublime la silhouette. Son atout majeur : il ne rajoute pas de volume comme le feraient une chemise, une blouse ou un t-shirt. Les marques ont bien compris son potentiel et le décline en différents modèles. Manches longues pour l’hiver, débardeur pour l’été, dentelles, transparence, velours : il y en a pour tous les goûts. Seul impondérable : le choisir à pressions pour éviter de devoir entièrement se déshabiller plusieurs fois dans la journée !

Comment porter le body en lingerie ?

Le body peut être porté comme une pièce de lingerie, sous les vêtements. Particulièrement féminin, il se décline dans des matières délicates et glamour comme du plumetis, du voile ou de la dentelle. De couleur unie et sobre, il apporte une touche d’élégance. Le body est une pièce galbante qui sait mettre une silhouette en valeur, que vous soyez fine ou plus pulpeuse. Pour les fines, on adopte les formes triangles à bretelles qui sauront mettre en valeur les petites poitrines. A contrario, si vous avez une poitrine généreuse, optez pour un body avec soutien-gorge intégré. Et si vous affichez quelques rondeurs, privilégiez les modèles plus flous comme le shorty ou le bloomer. En version lingerie, on associe le body à un chemiser en soie, vaporeux et aérien, à une chemise négligemment déboutonnée, à un pull en grosses mailles, à un cropped top.

Comment porter le body en top ?

Mais le come-back du body ne se cantonne pas aux rayons lingeries. Bien au contraire ! Il est désormais un vêtement à part entière de nos dressings. Unis ou imprimés, à bretelles ou manches longues, bi-matière ou non, col rond ou décolleté plongeant... Le body se porte davantage comme un débardeur, un t-shirt ou un sous-pull en version ajustée. Comme il est moulant, il faut faire attention à porter des choses élégantes, féminines mais pas trop sexy afin d’éviter la surenchère et risquer de tomber dans la vulgarité. Une seule règle : porter des pièces évasées en bas quand on porte quelque chose de très ajusté en haut. Les pantalons taille haute sont donc parfaits avec un body, tout comme la jupe patineuse, les jeans pattes d’eph’. Si vous avez des formes généreuses, choisissez un col V, rond ou bateau, dans des matières mat, sombre, avec des bretelles épaisses ou des manches. L’équation idéale ? Jean + body + bomber !