Comment reconnaît-on la morphologie en 8 ? Son corps est voluptueux, sa poitrine généreuse avec une taille bien marquée. Elle a des épaules qui s’alignent avec les hanches. Elle se rapproche de la silhouette sablier, mais en plus rond. Pour mettre en valeur ces formes féminines et pulpeuses, il faut conserver l’harmonie de la silhouette avec des vêtements ajustés qui marquent la taille.

Morphologie en 8 : ce que l’on choisit pour le haut

La partie haute du corps est celle à valoriser alors vive le cintré ! On choisit des vêtements avec des matières légères et fluides, près du corps et cintrés. Si on se sent à l’aise avec ses formes, on adopte les pulls fins et on choisit ses chemisiers, ses vestes et ses manteaux bien cintrés. On privilégie les hauts ajustés, avec de fines bretelles ou des manches étroites. Pour celles qui préfèrent dissimuler un peu leurs rondeurs, on évite les matières trop moulantes et on mise tout sur les coupes cache-cœur. Un conseil : rentrez vos tops à l’intérieur de vos pantalons/jeans/shorts/jupes taille haute pour renforcer l’effet taille marquée. Attention à bien choisir les couleurs : les tons clairs augmentent les volumes, donc si votre poitrine est généreuse, optez plutôt pour des teintes plus foncées. Le must ? Les tops à basque ! Ils affinent toutes les silhouettes en mettant bien l’accent sur la taille.

Morphologie en 8 : ce que l’on choisit pour le bas

Tout est permis pour la morphologie en 8 ! Côté pantalon, jean slim, pantalon cigarette ou à l’inverse pantalon taille haute, le choix est large. Les jeans bootcut peuvent aussi être une option, mais on porte dans ce cas-là un top ajusté pour garder une silhouette harmonieuse. Les jupes crayons sont faites pour vous : elles soulignent vos hanches et accentuent votre jolie taille de guêpe. Robe patineuse, fourreau, robe pull… toutes les catégories de robes conviennent à cette silhouette, avec une préférence pour la robe bustier qui mettra en valeur votre décolleté.

Morphologie en 8 : ce que l’on évite

Les seules réelles « interdictions » concernent les pantalons : on bannit les coupes très larges qui ne soulignent pas les formes, tout comme les coupes droites et celles taille basse. On évite aussi de rajouter du volume superflu – les courbes de la morphologie en 8 se suffisent à elles-mêmes ! – avec des volants, des froufrous, des plissés ou de gros motifs (grands carreaux, lignes horizontales et grosses fleurs s’abstenir !).