Comment je m’habille en avion : le bas

Ce jean slim est votre préféré et pour gagner de la place dans votre valise, vous envisagiez de le porter pour voyager. Mauvaise idée : sachez que l’ajusté et le serré ne feront pas votre bonheur pour un long trajet en avion. Il saucissonne le mollet, empêche la bonne circulation du sang et risque de vous gêner au niveau du ventre après 4 heures de vol. Si vous ne pouvez pas vous passer de votre jean, optez plutôt pour la coupe boy-friend qui ne vous serrera pas la jambe. L’idéal en avion ? Un jogging ! Mais pas celui que vous portez pour votre séance de running : un jogging choisi dans un coton de qualité, une coupe droite et légèrement ajustée, dans une teinte chinée. Ou un legging noir, taille basse pour ne pas comprimer le ventre. Stylée et confortable !

Comment je m’habille en avion : le haut

Le credo est le même : on évite le cintré et l’ajusté. On adopte le classique t-shirt oversize ou une chemise fluide, choisi dans un tissu respirant, confortable comme le coton, la soie ou le cachemire, et qui ne se froisse pas. Pensez à ajouter un sweat ou un gilet pour vous protéger de la climatisation toujours trop forte : ce serait dommage de commencer vos vacances avec un gros rhume ! Si vous savez que vous risquez de ne pas les remettre de votre séjour, préférez le châle ou le foulard qui ne prendra pas toute la place dans votre bagage cabine.

Comment je m’habille en avion : aux pieds

À plus de 30 000 m d’altitude, les pieds ont tendance à gonfler à cause de la pression dans l’habitacle : on oublie donc les talons et les sandales. Faciles à enfiler et à retirer, ultra-confortables, rien de mieux que vos sneakers préférées, surtout celles en toile souple. Et pour ne pas grelotter pendant tout le vol, n’oubliez pas d’emporter une paire de chaussettes toute douce et moelleuse que vous enfilerez dès le décollage. Si vous souffrez de problème de circulation sanguine, glissez une paire de bas de contention sous vos chaussettes : vos pieds vous diront merci !

Comment je m’habille en avion : les accessoires

On mise sur le minimum : si vous souhaitez ne pas perdre trop de temps aux contrôles de sécurité, on évite d’accumuler bracelets, colliers, bagues et boucles d’oreilles qui vont sonner à chaque passage sous les portiques. Idem pour la ceinture : elle risque en plus de vous compresser le ventre une fois assise, on l’oublie donc. Parée pour le décollage ?