Savoir d’où vient les vêtements

Esclavagisme, travail forcé des enfants, conditions de travail inhumaines, utilisation de teintures toxiques… Les vêtements que l’on achète dans certaines enseignes ne respectent pas toujours les réglementations en vigueur, peu soucieuses de leurs employés ou de l’environnement. La réponse ? Le commerce équitable dont l’objectif est de construire un modèle économique qui replace l’humain et la biodiversité au centre des préoccupations : conditions de fabrication humainement soutenables, matières et teintures certifiées sans danger pour l’homme et la planète, traçabilité des produits, etc… Des vêtements issus du commerce équitable garantissent un développement durable universel. Un premier pas vers des achats plus responsables !

Opter pour des matières naturelles

On recommande de choisir des vêtements fabriqués à base de matières biologiques pour éviter la toxicité de certains tissus qui contiennent des métaux lourds et des perturbateurs endocriniens. N’oubliez pas que la peau est perméable : elle peut absorber le mercure ou le plomb de certains tissus ou teintures. Quelles matières doit-on privilégier ? Pas le coton dont la culture est la plus polluante au monde. Ni le bambou qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, nécessite beaucoup de chimie pour sa transformation. Pas non plus le cuir si le tannage n’est pas végétal et sans chrome. On leur préfère le coton biologique, la laine organique, le chanvre, le soja ou le lin, exempts de pesticides, d’engrais chimiques et de métaux lourds.

Pratiquer le slow wear

La génération actuelle est abonnée au zapping, prône la mode jetable et est addict à la surconsommation. Il faut reprendre les bases ! Comme le dit la créatrice anglaise Vivienne Westwood : « Buy less, choose well, make it last » (Acheter moins, mieux choisir, faire durer). On commence donc déjà par acheter moins : savez-vous qu’une femme ne porte en moyenne que 30% de sa garde-robe ? On n’a pas besoin de ce t-shirt en 3 couleurs différentes, de ce jean un peu plus slim que l’autre, de ce pull qui va très bien avec cette jupe. Ensuite on choisit mieux : des enseignes qui pratiquent le commerce équitable et des tissus en matières naturelles. Ensuite, on protège ses vêtements pour les faire durer plus longtemps : on respecte les consignes d’entretien, entre le lavage, le séchage et le repassage.