La tendance du plaid à porter, kezako ?

Et si le plaid était le nouveau manteau ? C’est en tout cas ce que laissent penser les créateurs, blogueuses, actrices qui l’ont définitivement adopté. Il est en train de devenir une pièce mode incontournable : Burberry, Chloé, Etro, Prabal Gurung ont emmitouflé leurs mannequins dans ces grandes couvertures moelleuses pour un défilé ambiance feu de camp ! De grandes enseignes – Zara, H&M – ont pris le relais et il n’en suffisait pas plus pour que le plaid devienne la nouvelle tendance de l’hiver. Grosse laine, imprimé carreaux, franges, le plaid s’est transformé en par-dessus à mi-chemin entre le manteau et la veste de mi-saison. Exit manteaux longs, doudounes et autres parkas ?

On ose le plaid sur les épaules

Avec un plaid sur le dos, on a un peu l’impression de rester dans son lit ou sur son canapé, un chocolat chaud entre les mains. Le plaid à porter est tout doux, bien chaud, hyper confortable. En un mot : réconfortant ! Ambiance cocooning assuré, même à l’heure de pointe dans le métro. Rempart enveloppant contre les agressions extérieures, les assauts de la grisaille, le froid de l’hiver ou tout simplement pour les jours de look en berne, le plaid arrive à bon escient. Il ne remplace pas le manteau, il se porte par dessus celui-ci, surtout lorsque les températures baissent : comme une grande écharpe dans laquelle on s’emmitoufle. Et associé aux bonnes pièces, le plaid à porter donne du chic sans trop en faire et casse un look trop strict de businesswoman.

On assume le plaid sur les épaules

Est-il vraiment nécessaire de fournir un mode d’emploi pour bien porter le plaid ? Il va pratiquement avec tous les looks et toutes les silhouettes ! Il faut juste prendre en compte qu’il crée un volume imposant en haut du corps : pour respecter un certain équilibre, on préfèrera porter en bas un jean slim, un pantalon cigarette ou une jupe crayon. On choisit son plaid uni ou à imprimé, mais s’il est de couleur vive, misez sur le sobre pour le reste de la tenue. Et attention à ne pas tomber dans l’abus de confort : on n’associe pas son plaid avec un legging, un sweat à capuche et une paire de bottes fourrées !