L’amidon, kezako ?

L’amidon est une molécule constitutive de l’alimentation humaine que l’on trouve dans un certain nombre de graines, tubercules, fruits ou racines, tels que les pommes de terre, le riz ou la fécule de maïs. S’il existe sous plusieurs formes – liquide ou sec, cuit ou cru –, l’amidon est tout simplement de la farine débarrassée de son gluten. Utilisé depuis longtemps pour donner de la rigidité et du maintien au col et aux poignets de chemise, l’amidon ne se limite pas à cela.

À quoi sert-il ?

L’amidon est un produit miracle pour l’entretien du linge. Son utilisation est multiple : tout d’abord, il agit comme adoucissant, rendant le tissu plus agréable au toucher. Ensuite, l’amidon facilite le repassage en permettant au vêtement d’absorber plus simplement l’humidité et leur assure une bonne tenue, notamment les cols de chemise. Mais ce n’est pas tout : il crée une couche protectrice qui est efficace contre la poussière – elle ne s’accroche pas sur les textiles amidonnés – et contre les taches qui s’y incrustent moins facilement. Enfin, l’amidon est particulièrement utile pour détacher les cols et lutter contre les taches de transpiration au niveau des aisselles.

Mode d’emploi

Pour utiliser l’amidon, on en vaporise à l’intérieur du vêtement avant de le mettre en boule : le produit pénètrera mieux dans la fibre textile. Ou on l’utilise en aide au repassage si le linge est encore humide. Attention toutefois : l’amidon vaporisé sur une chemise sombre peut parfois laisser les traces blanches qui nécessitent de relaver le vêtement. Testez-le auparavant sur une surface qui ne se voit pas. Trop d’amidon risque non pas de donner de la tenue aux vêtements un peu mou, mais de les rendre cartonnés. On garde la main légère !

Comment faire son amidon maison ?

On peut acheter de l’amidon prêt à l’emploi dans les drogueries et les magasins de bricolage sous forme de cubes à dissoudre ou de bombes aérosol à vaporiser. Mais on peut aussi le faire soi-même ! C’est très simple, il suffit de récupérer l’eau de cuisson du riz ou des pommes de terre. On fait chauffer cette eau pendant 15 minutes jusqu’à ce qu’elle se transforme en gelée épaisse. On y ajoute une pincée de sel et on dilue dans une grosse quantité d’eau. Il n’y a plus qu’à transférer la préparation dans un vaporisateur ! Comme tout produit naturel, la conservation de l’amidon est limitée. Gardez-le au réfrigérateur... Mais pas plus d’un mois.